Conseils pratiques pour les parents souhaitant baptiser leur enfant

L'enseignement de l'Église (rânduiala Bisericii) pour un enfant nouveau-né est de faire des prières le lendemain de la naissance (à la maison), huit jours après la naissance (à l'église), au 40ème jour (à l'église, pour maman et enfant) et le baptême vers le 40ème jour (à l'église). Si l'enfant a des soucis de santé, le baptême peut se faire à tout moment et en tout lieu (à l'hôpital par exemple).

Donc, quand on attend un enfant, le mieux est de contacter le prêtre un peu avant la date prévue de naissance.

Si c'est possible pour vous, nous pouvons venir à la maison le lendemain de la naissance ou un peu plus tard.

Nous vous proposons aussi que, autour des 8 jours après la naissance, le père vienne avec l'enfant à l'église le samedi soir ou dimanche vers midi.

Les prières d'entrée à l'église de maman et de l'enfant sont à faire au 40ème jour, ou le plus vite possible après cette date. Il reste ensuite le baptême. Si pour diverses raisons vous n'avez pas fait les prières d'avant le baptême, vous pouvez toutefois faire directement le baptême. Il est préférable de le faire vers les 40 jours de l'enfant, ou, si ce n'est pas possible, à quelques mois de l'enfant, et dans des cas exceptionnels à tout âge, suivant le principe essentiel qu'il vaut mieux être baptisé, peu importe l'âge, que ne pas l'être. Par le baptême la personne devient chrétienne, et le baptême lui permet d'accéder aux autres saints Mystères (confession, communion, mariage etc.)

Préparation avant baptême. En tout cas, il faut contacter le prêtre au moins 3–4 semaines à l'avance. Il est nécessaire de se rendre à l'église au moins une fois avant le baptême, pour rencontrer le prêtre et préparer le baptême. Doivent venir à l'église les parents, l'enfant si possible, et les parrains. Généralement, les parrains c'est un couple, mais une personne non mariée peut être parrain aussi. Au moins un des parrains doit être orthodoxe. Nous demandons aux parents et aux parrains qui sont orthodoxes de se confesser et si possible de communier lors de cette venue.

Le baptême se conclut habituellement par un repas festif, mais avant tout le baptême est un office, donc des prières. Nous souhaitons donc que les parents et les parrains se préparent pour le baptême par la prière, par exemple qu'ils lisent le paraclisis à la Mère de Dieu (ou un acathiste, ou d'autres prières) trois fois à la maison, avant le baptême. Comme pendant le baptême les parrains liront le Crédo (texte qui résume la foi chrétienne), nous demandons aux parrains de lire le Crédo orthodoxe à la maison au moins cinq fois, et si possible même l'apprendre par cœur.

Jour du baptême. Vous devez apporter à l'église le jour du baptême :

Nous célébrons le baptême le dimanche matin, intégré à la divine Liturgie. Le baptême commence vers 9h15, se poursuit avec la chrismation et la divine Liturgie, où l'enfant communie, et finit en général avant midi.

Nous célébrons le baptême usuellement en français, mais au cas où certains invités parlent que le roumain, nous pouvons faire la célébration en bilangue, français et roumain.

À la fin du baptême le prêtre vous remet le certificat de baptême, complété sur place.

L'essentiel est le baptême de l'enfant. En général, sans être obligatoire, les parents/parrains apportent aussi à l'église une collation pour les fidèles présents à l'église ce jour (prévoir une vingtaine par ex.) D'autres vont au restaurant ou à la maison avec leurs proches.

Après le baptême. Le baptême n'est que la première étape de la vie sacramentelle d'une personne. Vous êtes vivement encouragé à amener l'enfant le dimanche à l'église pour communier. Plusieurs enfants communient à l'église tous les dimanches et il n'y a pas de préparation spéciale pour un enfant pour communier.